Média indocile – nouvelle formule

Chroniques

Quand maryssa lit

Larry Brown

play_circle_outline pause_circle_outline
Lire l'épisode

PARTAGER

Sale Boulot

Braiden Chaney n'a plus ni jambes ni bras. Walter James, lui, n'a plus de visage. Ils les ont tous deux perdus au Viêt-Nam. L'un est noir, l'autre est blanc. Vingt-deux ans plus tard, ils se retrouvent dans la même chambre d'un hôpital pour vétérans du Mississippi. Au fil d'une très longue nuit, ils se racontent ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, ce qu'ils pourraient devenir et, surtout, ce qu'ils attendent l'un de l'autre. En une nuit, tout est dit sur la guerre – seul lien entre ces deux hommes que tout oppose – et ce qu'elle fait subir aux soldats. En une nuit, tout est dit sur la souffrance, la mort et la compassion.

 

Biographie:

Larry Brown est un écrivain américain né le 19 juillet 1951 à Oxford et mort le 24 novembre 2004. Mouvement littéraire: dirty realism.

Les héros de ses romans sont souvent non-conformistes et désabusés, vie brisée et chaotique.

 

Bibliographie:

  • Sale Boulot (Dirty work), Gallimard (1997) - Gallmeister (2018). 
  • Joe, Gallimard (1991).
  • Père et Fils (Father and son), Gallimard (1999).
  • Fay, Gallimard (2002).
  • L'usine à lapins (The rabbit factory), Gallimard (2005). 
  • A miracle of Catfish (2007).
  • Faire front (Facing the music), recueil, Gallimard (2004).
  • Dur comme l'amour (Big bad love), recueil, Gallimard (2002).

 

 

Autres podcasts disponibles

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

0 Commentaire