Média indocile – nouvelle formule

Chroniques

Quand maryssa lit

Andy Verol

play_circle_outline pause_circle_outline
Lire l'épisode

PARTAGER

Les derniers cowboys français 

Andy Vérol, Léonel Houssam est né en 1973 à Charleville-Mézières, il vit en banlieue parisienne depuis 1984. 

Écrivain depuis l’adolescence, il commencera à écrire des romans de science-fiction avant de créer divers fanzines aux contenus punks, hardcore, subversifs. C’est par ce biais qu’il est repéré puis intégré aux magazines Symposium (musiques non-conventionnelles, industrielles, expérimentales, …) et Furia (musiques amplifiées, punk, hip-hop, …). Parallèlement, il est recruté dans des émissions radios consacrées aux musiques électroniques et industrielles.
Ecrivant tous les jours, il crée des nouvelles, poèmes et romans.
C’est avec sa feuille de chou Modes Accusatoires qu’il affûte sa plume dite subversive. Ce recto-verso au format papier à diffusion très confidentielle sera décliné sur Internet sous la forme d’un site appelé Hirsute. Assez vite, entre 2002 et 2006, il attire de plus en plus de lecteurs ainsi que des rédacteurs déjantés, sans limite, des proto-trolls aux post-punks en passant par les paumés créatifs qui trouveront un espace de liberté sans limite.
En 2006, Hirsute est détruit par la plateforme qui l’hébergeait. Le pseudo-collectif né de ce blog sans foi ni loi explose et se répand sur la toile. Andy Vérol crée un nouveau blog-laboratoire et devient revuiste et rédacteur pour divers webzines, magazines: e-Torpedo, le Mort-Qui-Trompe, Onlit.be, 60 millions de social-traîtres, RALM, Mauvaise graine, etc...

Son premier roman, Les derniers cow-boys français paraît en 2008. Simultanément, il est contacté par Patrick Eudeline, écrivain et journaliste à Rock n’Folk pour écrire la biographie de Bertrand Cantat et de son groupe Noir Désir. L’année suivante, c’est une biographie de Manu Chao que les éditions Pimientos lui commanderont.
S’ensuivirent des participations au magazine Chronic’art et la revue Freakwave. Collaborant avec des photographes, il est également le parrain du salon du livre de Romagne en Gironde en 2009 et anime des discussions littéraires en invitant des auteurs tels qu’Eric Naulleau ou encore Vincent Ravalec. Ecrivain à la mauvaise réputation, il s’engagea dans l’écriture d’un cycle appelé «Avant extinction» composé de romans courts, longs, de nouvelles et de textes «illustrant» les photos de l’artiste Yentel Sanstitre.
Le premier livre né de ce cycle est Seconde Chance, édité par La Matière Noire.
Parallèlement, les éditions L’Ivre-Book lancent la collection «Les Sur-Intégrales d’Andy Vérol» rééditant les textes.


(Sources Babelio

Musique du podcast: Sab_rina

Autres podcasts disponibles

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

0 Commentaire