libre accès
© DR / Bon pour la tête
ACTUEL / Journaux

Quel goût auront les grandes potées médiatiques?

La concentration de la presse, à coup de rachats et d’alliances, le regroupement des rédactions, les Romands connaissent. L’heure sonne aussi en Suisse alémanique des grandes potées médiatiques. Avec deux questions à la clé. Ces grandes manœuvres sauveront-elles au moins une certaine diversité? Et quid de la qualité? Les journalistes sont-ils meilleurs rassemblés dans de grandes machines ou dans de petites équipes?

12 décembre 2017 | Jacques Pilet
 

La concentration de la presse, à coup de rachats et d’alliances, le regroupement des rédactions, les Romands connaissent. L’heure sonne aussi en Suisse alémanique des grandes potées médiatiques. Avec deux questions à la clé. Ces grandes manœuvres sauveront-elles au moins une certaine diversité? Et quid de la qualité? Les journalistes sont-ils meilleurs rassemblés dans de grandes machines ou dans de petites équipes?


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR