@ DR
ACTUEL / Industries pharmaceutiques

Des médicaments «suisses» qui viennent de Chine... et qui peuvent être cancérigènes

Polémique en Allemagne. Le ministre de la santé est accusé de tarder à interdire un médicament contre l’hypertension, le Valsartan, importé de Chine, et dont certains composants peuvent être cancérigènes. Et en Suisse? Silence radio. Mais l’organe de surveillance Swissmedic a pourtant rappelé, le 12 juillet, de nombreuses préparations suspectes. A des fins «d’analyses toxicologiques». On apprend ainsi que des marques très suisses importent en fait les substances actives de Chine et d’Inde, à bas prix, pour les vendre chez nous au prix fort.


17 août 2018 | Bon pour la tête

Polémique en Allemagne. Le ministre de la santé est accusé de tarder à interdire un médicament contre l’hypertension, le Valsartan, importé de Chine, et dont certains composants peuvent être cancérigènes. Et en Suisse? Silence radio. Mais l’organe de surveillance Swissmedic a pourtant rappelé, le 12 juillet, de nombreuses préparations suspectes. A des fins «d’analyses toxicologiques». On apprend ainsi que des marques très suisses importent en fait les substances actives de Chine et d’Inde, à bas prix, pour les vendre chez nous au prix fort.

17 août 2018 | Bon pour la tête























Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR