© La Sexta Noticias
ACTUEL / Après les attentats

Le nationalisme indécent de la Catalogne

S’il fallait une preuve de plus que le nationalisme peut faire dérailler, il faut se tourner vers la Catalogne. Endeuillée par les abominables tueries de Barcelone et Cambrils, effarée de découvrir que le réseau des jeunes djihadistes a été créé par un imam, aujourd’hui évaporé, dans une petite et paisible localité. La décence voudrait qu’en de telles circonstances, une sourdine soit mise aux polémiques nationalistes. Eh bien, non.

20 août 2017 | Jacques Pilet
 

S’il fallait une preuve de plus que le nationalisme peut faire dérailler, il faut se tourner vers la Catalogne. Endeuillée par les abominables tueries de Barcelone et Cambrils, effarée de découvrir que le réseau des jeunes djihadistes a été créé par un imam, aujourd’hui évaporé, dans une petite et paisible localité. La décence voudrait qu’en de telles circonstances, une sourdine soit mise aux polémiques nationalistes. Eh bien, non.