Média indocile – nouvelle formule

«Bien des gens qui se considèrent très au-dessus des aberrations du nazisme et qui en haïssent très sincèrement toutes les manifestations, travaillent en même temps pour des idéaux dont la réalisation mènerait tout droit à cette tyrannie abhorrée.»

Friedrich A. Hayek, La Route de la servitude

# 12 juillet 2024

semaine n°28

Actuel

«Quand on aime on ne compte pas»

Jacques Pilet

Et quand on aime la guerre encore moins! Fêtant ses 75 ans d’existence, l’OTAN a multiplié les déclarations que l’on jugera fermes ou belliqueuses à l’endroit de la Russie et de la Chine, réaffirmé son soutien total à l’Ukraine en attendant son adhésion. Et une injonction forte à tous les Etats occidentaux: dépenser au minimum 2% du PIB pour la défense. Que les non-membres mais proches, comme la Suisse, en prennent de la graine. On est encore loin de cet objectif atlantiste avec 0,7%. Notre ministre Viola Amherd n’aime pas la guerre mais l’OTAN, c’est son grand flirt. Et la valse des milliards est donc promise à s’accélérer. D’autant plus qu’une grosse tuile, dont on a peu parlé, vient de tomber sur nos avions.

Le Département de la Défense a signé un contrat pour l’achat de 36 chasseurs-bombardiers américains F-35. Coût: 6 milliards. Depuis des années, ce type d’appareil ultra-sophistiqué accumule les déboires. Le conseiller national jurassien (PS) Pierre-Alain Fridez dénonce ces faiblesses et l’inadéquation à nos besoins depuis deux ans, notamment dans son livre Le choix du F-35, entre l’erreur et le scandale d’Etat (éd. Favre). Le magazine Géo parle de «l’avion aux mille défauts et pépins»: la plupart des appareils passent beaucoup plus de temps à l’atelier qu’en état de vol. Citation du magazine Popular Mechanics: «Le lieutenant-général Eric Fick, chef du bureau du programme F-35 de l'armée de l'air, a déclaré que 46 F-35 dans le monde sont en état de "Mission Impaired Capability Awaiting Parts" (MICAP), ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas effectuer de missions tant qu'ils n'ont pas été réparés. Selon Military.com, cette répartition comprend 41 F-35A de l'armée de l'air américaine, un F-35C de la marine et un F-35 du corps des Marines.» En fait, selon plusieurs sources il s’agit tout simplement de changer le moteur. Lire la suite...


Le dessin de la semaine

« La France a voté »

Un dessin Valott

Faire un don

Liberté de presse et d'esprit

Indépendant, indocile et entièrement financé par ses lecteurs et lectrices.

Liberté de presse et d'esprit

Indépendant, indocile et entièrement financé par ses lecteurs et lectrices.

Abonnements

Découvrez nos abonnements

Découvrez nos abonnements



Précédente édition

# 5 juillet 2024