© Bon pour la tête
ACTUEL / Migrants

BD-reportage
Après la jungle de Calais, Fourneaux

La journaliste Julie Eigenmann et le dessinateur Herji, tous deux Genevois, sont partis à Fourneaux (en Savoie) découvrir le quotidien des migrants déplacés après le démantèlement de la jungle de Calais en fin 2016. «Après l'arrivée», leur BD-reportage qui retrace leur expérience, dépendait du bon vouloir des internautes. Le crowdfunding, lancé la semaine dernière pour couvrir les frais d'impression de 6500 francs, a atteint son objectif hier soir. La BD sortira donc en décembre prochain dans la revue «Vivre Ensemble», une association active dans la défense du droit d’asile et des réfugiés. Dans cette interview-vidéo, Julie et Herji nous parlent de nécessité, d'empathie et de veilleurs de nuit en répondant chacun leur tour avec un mot symbolique. Cliquez!

19 novembre 2017 | Diana-Alice Ramsauer
 

La journaliste Julie Eigenmann et le dessinateur Herji, tous deux Genevois, sont partis à Fourneaux (en Savoie) découvrir le quotidien des migrants déplacés après le démantèlement de la jungle de Calais en fin 2016. «Après l'arrivée», leur BD-reportage qui retrace leur expérience, dépendait du bon vouloir des internautes. Le crowdfunding, lancé la semaine dernière pour couvrir les frais d'impression de 6500 francs, a atteint son objectif hier soir. La BD sortira donc en décembre prochain dans la revue «Vivre Ensemble», une association active dans la défense du droit d’asile et des réfugiés. Dans cette interview-vidéo, Julie et Herji nous parlent de nécessité, d'empathie et de veilleurs de nuit en répondant chacun leur tour avec un mot symbolique. Cliquez!






Actuel

Pas de patrie pour 10 millions d'invisibles

Les nouveaux maîtres de la presse romande

Monde arabe: les racines du mal

Comment les Vaudois laissent massacrer leur paysage

Les drôles de voyages des Soufflard 5/5

Allons enfants de la patrie...

Rhume: le business de l’eau salée

Le capital se porte bien

Les drôles de voyages des Soufflard 4/5

Ecoquartier: le rêve d'une participation citoyenne

Les drôles de voyages des Soufflard 2/5

Le monde selon Donald

La guerre de la grammaire aura-t-elle lieu?

A quand l'antivirus de la cyberaddiction?

Comment l'UDC manipule le langage

Faire baisser les coûts de la santé (1)

La Catalogne: une vision au-delà des frontières

Les drôles de voyages
des Soufflard 1/5

La guerre des droites

A Genève, on récompense les pires projets immobiliers

«Se lier par des traités, c’est l’exercice même de la souveraineté»

Mon suicide lave plus blanc

Le baby-boom des maisons de naissance aura-t-il lieu?

Brésil: le spectaculaire engouement pour le bio Témoignage d’un pionnier, Pierre Landolt

La Mesolcina, son autoroute, ses sociétés-écran

Montreux, le «Chinatown» suisse

Les étonnantes associations d’Ignazio Cassis

Supermarchés participatifs: l'heure du choix

Exactions en Libye: va-t-on enfin réagir?

#metoo

Les zigzags opportunistes d’Ignazio Cassis

Armes: ce que dit la Constitution américaine et ce qu’on lui fait dire

«Chassez-vous le renard»?

La Suisse impose plus la fortune que la France

Hahnemann, père de l’homéopathie: médecin de génie ou illuminé?

Karoshi, un fléau made in Japan

Sexe, meurtre et chansons maoïstes

Opioïdes
«Putain, on meurt!»

Libertinage: du bout des doigts, en toute liberté

«Le bouddhisme qui séduit les Occidentaux est un fantasme»

«Je leur dis quoi, pour ce Courbet?»





Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR