Média indocile – nouvelle formule

«Fais que ton œil dans la chambre soit une bougie, ton regard une mèche,
fais moi être assez aveugle pour l'allumer.»

Paul Celan, Renverse du souffle

# 14 juin 2024

semaine n°24

Actuel

L’Europe aux mains des fachos? Pas si vite!

Jacques Pilet

Nous voilà éberlués devant le théâtre confus de la France. En revanche bien peu intéressés par le nouveau visage du Parlement européen. Qui pèsera pourtant, indirectement sur la Suisse aussi. Marée d’extrême droite? Où mène-t-elle? De quels fonds monte-t-elle? A voir de plus près.

Cela a été dit, les deux blocs traditionnels, droite classique et centre-droit d’un côté, social-démocrate de l’autre, même bousculés et écornés, gardent une majorité. Diverses formations droitistes progressent. Influentes à travers leurs voix et surtout leurs discours qui souvent déteignent sur les vieux partis. Ces souverainistes n’ont aucune intention de démolir l’édifice, ils tiennent à leurs sièges confortables à Strasbourg. Aucune de ces mouvances échauffées ne veut la fin du système démocratique. A la différence des tenants d’Hitler ou Mussolini dans les années 30. En France comme en Allemagne, les dites extrême droites prennent soin d’écarter les quelques nostalgiques. L’AfD a limogé sa tête de liste, un certain Krah, effectivement cracra. Il n’empêche que derrière ces efforts de dédiabolisation et de normalisation autoproclamée, à la base racisme et xénophobie bouillonnent. Tiktok déborde de témoignages d’Arabes, de Noirs effarés, certains disent vouloir quitter le pays. Ces partis sont loin d’être d’accord entre eux. Dispersés entre divers groupes parlementaires. Voyez une Giorgia Meloni serrer Ursula van der Leyen dans ses bras, applaudir les livraisons d’armes à l’Ukraine, et un Viktor Orbán d’accord sur à peu près rien avec la présidente de la Commission. A noter que le Premier ministre hongrois est certes resté en tête mais s’est découvert, à cette occasion, un redoutable et jeune concurrent, moins allergique à Bruxelles. Lire la suite...


Le dessin de la semaine

« Le Röstigraben des primes maladies »

Un dessin Valott

Faire un don

Liberté de presse et d'esprit

Indépendant, indocile et entièrement financé par ses lecteurs et lectrices.

Liberté de presse et d'esprit

Indépendant, indocile et entièrement financé par ses lecteurs et lectrices.

Abonnements

Découvrez nos abonnements

Découvrez nos abonnements



Précédente édition

# 7 juin 2024