keyboard_arrow_left Retour
ACTUEL / Politique

Les zigzags opportunistes d’Ignazio Cassis

L ’homme est de toutes les coteries. Durant la campagne pour la succession du conseiller fédéral Didier Burkhalter, les liens d’intérêt troubles du candidat Ignazio Cassis n’ont cessé de faire parler d’eux. Ce qui ne l’a pas empêché d’être élu au deuxième tour du scrutin par ses collègues de l’Assemblée fédérale le 20 septembre dernier. Début novembre, Ignazio Cassis entrera donc en fonction en sa qualité de conseiller fédéral en charge des Affaires étrangères.

Mais si l’homme des lobbies a atteint son objectif en devenant le 117e conseiller fédéral, sa personnalité insaisissable continue de défrayer la chronique. Ainsi, la presse se faisait l’écho il y a quelques jours d’une situation pour le moins originale: neuf jours avant l’élection au Conseil fédéral, le Tessinois a demandé son adhésion au lobby des armes à feu Pro Tell… association qui refuse que la Suisse s’aligne sur les exigences de la Commission européenne en matière de régulation des armes à feu, alors même qu’elle est membre de l’espace Schengen.

Pro Tell envisage de lancer...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR