Média indocile – nouvelle formule

«C'était bien de faire du bateau à voile pendant les vacances, mais enfin ce ne pouvait être l'activité principale de ma vie.»

Ella Maillart, in Croisières et caravanes

# 21 janvier 2022

semaine n°3

Actuel

La tragédie vite oubliée du Kazakhstan et ses troublantes questions

Jacques Pilet

Il y a des tueries que l’on rappelle sans cesse, des décennies durant, et d’autres que l’on éclipse quelques jours après. Telle celle qui a ensanglanté cette république d’Asie centrale, grande comme cinq fois la France, 19 millions d’habitants… et de considérables richesses dans son sous-sol. Les émeutes qui y ont éclaté dès le 2 janvier ont fait 225 morts, dont 19 policiers. Les forces de l’ordre avaient obtenu le droit de tirer sur les manifestants sans avertissement. Or l’opinion internationale ne s’émeut pas. Les gouvernements démocratiques réagissent avec des gants, soutiennent la dictature en place et tournent la page. Pourquoi?

Rappel. Ce pays, autrefois partie de l’URSS, a vécu sous la férule du président Noursoultan Nazarbaiev de 1990 à 2019. Auquel a succédé un de ses proches, Kassim-Jomart Tokaiev. Personnalité d’envergure qui fut directeur général de l’ONU à Genève de 2011 à 2013. Celui-ci a remplacé le nom de la capitale, Astana, en Noursoultan, hommage à son prédécesseur, resté «Père de la nation». Mais entre eux, cela s’est gâté. Les mouvances proches du sortant acceptant mal l’émergence des rivaux. L’économie a connu des revers. Le prix des carburants s’est envolé. Ce qui a déclenché une vaste colère populaire début janvier. Nourrie aussi par la pauvreté, le manque d’équipements, les formidables écarts de richesses, la corruption. Révolte téléguidée par l’Occident ou rejointe par des islamistes venus de l’étranger? Les connaisseurs soupçonnent plutôt certaines mouvances liées au vieux dictateur d’avoir soufflé sur les braises et même armé des forts-à-bras. Lire la suite...


Le dessin de la semaine

« Molière a 400 ans »

Un dessin Jacques Vallotton



Précédente édition

# 14 janvier 2022