keyboard_arrow_left Retour
Série «Jeux te tiens» 6/7

Jeux d’ambiance (party game)

O ndine a été initiée au monde du jeu par son amoureux qui est un passionné. Dans le collectif pour lequel les désormais deux mordus de cartes, dés et plateaux œuvrent, cette discipline est pratiquée avec beaucoup de sérieux aussi bien par les (tout) petits que par les grands. Leur ludothèque à Delémont compte plus de 150 jeux de tout genre. Pendant cette période de fin d’année, elle nous en présente 12 au travers de 6 grands styles. Si vous restez dubitatif face aux jeux après cette série, contactez-la, elle trouvera certainement celui qui est fait pour vous.

Si cette catégorie plaît à ceux-celles qui aiment les jeux simples et «fun», elle agace les puristes du zéro hasard, les «geeks», car on y trouve des jeux souvent chaotiques et incontrôlables.

Si vous êtes nombreux-ses à partager un chalet pendant vos vacances, si vous en avez marre d’entendre vos convives s’enliser dans d'éternels étalages anecdotiques ou si vous avez trop joué au loup-garou, essayez MASCARADE une autre création de Bruno Faidutti (lire Les jeux de Pli- Roi des nains). Ce jeu de bluff très immersif peut se jouer jusqu’à treize.

Le jeu est simple, mais il fait bien chauffer les méninges. Nous sommes à la cour du Roi, le lieu idéal pour que les fourbes mènent le bal.

Au début d'une manche on reçoit une carte personnage, d'abord visible par tous, puis retournée face cachée. Tout se complique, car au fur et à mesure de la partie les cartes vont s’échanger et on se retrouve bien vite à ne plus savoir qui est qui. Le but du jeu est de récolter treize pièces d’or grâce aux différents pouvoirs des personnages.

A notre tour on a trois solutions, soit on échange sa carte avec un autre, soit on vérifie qui on est en regardant discrètement sa carte, soit on annonce quel personnage on est. L’échange se fait secrètement, sous la table, mais n’est pas obligatoire. Seule la personne qui effectue cette action sait si elle a échangé la carte ou pas, c’est diabolique. Annoncer qui l’on est permet d’appliquer le pouvoir du personnage. Pour ce faire, vous dites par exemple «Je suis le Roi», et on fait un tour de table pour voir si quelqu’un vous contredit en disant «Non, le Roi c’est moi». Si personne ne s'exprime, vous effectuez l’action. Dans le cas contraire, l’adversaire qui a lancé l’accusation doit retourner sa carte et vous la vôtre. Là, si vous n’êtes pas le Roi, vous perdez 1 pièce et l'autre effectue l’action en question. Si votre adversaire vous a accusé à tort, il est à l'amende.

C’est un jeu où bien sûr, le bordel est proportionnel au nombre de participants-es et à leur verve. On sait souvent plus qui on est même quand on est persuadé du contraire. Et il y a toujours les instants d'hilarité générale au moment où quelqu'un échange une carte sous la table et dit: «Merde... je sais plus laquelle c'est la mienne et laquelle c'est la tienne!»


Si vous avez aimé le Pictionary et que vous en avez encore un dans votre armoire, remerciez-le pour ces années de bonnes et loyales parties, amenez-le chez Caritas et allez acheter PIX de David Franck et Laurent Escoffier pour quatre à huit joueurs-ses dès 8 ans.

Dans ce jeu, il nous faudra faire deviner des mots en dessinant sur un petit tableau grâce à des pixels aimantés. Pour gagner, on doit dessiner des mots en utilisant moins de pixels que nos camarades… et trouver avant tout le monde les mots dessinés par nos adversaires.

La description du jeu sur le site de GameWorks, la maison d’édition suisse d'où il sort, est la suivante: «Vous savez dessiner? Parfait, ce jeu est pour vous, car vous devrez affronter un nouveau challenge, dessiner avec des pixels! Vous ne savez pas dessiner? Parfait, ce jeu est pour vous, car vous serez enfin à pied d'égalité avec les plus talentueux d'entre vous».

Savoir dessiner est une chose, savoir aller à l’essentiel en est une autre!


Notre série des Fêtes: «Jeux te tiens»

1er épisode: Le Père Noël s’y connaît-il vraiment en jeux?EN LIBRE ACCÈS

2e épisode: Jeux de hasard raisonné et combinatoires-abstraits

3e épisode: Jeux de conquêtes

4e épisode: Jeux de plis

5e épisode: Jeux de gestion-développement

6e épisode: Vous y êtes.


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR