keyboard_arrow_left Retour
Janvier

Rétrospective 2018

C es articles de 2018 qui nous font comprendre 2019... ou qui font simplement plaisir à lire, une année après.


Janvier


Quand Trump était à Davos,
que Cassis lui serrait la main et
qu'on cherchait un compromis pour l'accord-cadre...


Quand la Grande-Bretagne tentait d'appliquer le Brexit,
que les pays de l'Est faisaient barrière aux migrants et
qu'on espérait que les hyper-nationalistes n’enrayent pas les diverses intégrations réussies.

 


 Quand un reportage nous fait simplement plaisir à (re-)lire:

«De son nom et de sa position, il ne dira rien. L’homme est calme. L’expression, indéfinissable. La tête est droite, la barbe grisonnante est parfaitement taillée. Assis au fond de son fauteuil, sous le portrait de Hassan Nasrallah, il nous salue la main droite sur le cœur. Puis, allume une toute fine cigarette, de sa main ornée d’une bague à l’imposante pierre orange. "Le Hezbollah est un parti politique élu du peuple, qui comprend différentes composantes et qui est très différent de l’image de combattants et de tueries véhiculée en Europe", tient-il à préciser avant de répondre à la première question de l’entretien.»

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR