keyboard_arrow_left Retour
GENS QUI RIENT, GENS QUI PLEURENT

Ah non, le monde n’est plus ce qu’il était

L es soupirs de la virago.

Sur le quai de la gare de Lausanne, une voix grésillante annonce que le train de 17h42 est supprimé pour des raisons techniques et que les voyageurs à destination de Genève doivent se rabattre sur le régional de 18h12, sur voie 8, déjà bondé en temps normal. Si bien que tous les passagers de Lausanne doivent rester debout ou s’asseoir sur des accoudoirs de fortune.

Comme toujours en ces occasions, il y a ceux qui, fatalistes, se disent que cela ne durera pas plus de 30 minutes et qu’avec un peu de chance le train se videra à Morges, ceux qui tapotent sur leur smartphone comme si de...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR