Média indocile – nouvelle formule

# 26 août 2022

semaine n°34

Analyse

Un projet de paix avec Kant

Loris S. Musumeci

La guerre n’est pas aux portes de l’Europe. Elle fait rage en son sein depuis six mois. Les tensions montent à l’international. Les grandes puissances semblent de plus en plus indifférentes à l’influence de l’Europe occidentale. On croyait pourtant que c’était bel et bien fini. On a eu tort. La guerre est là, et il est urgent de travailler pour la paix. Nous convoquons alors Kant et son essai de philosophie politique, «Vers la paix perpétuelle».

Travailler pour la paix avec un essai philosophique? Ce n’est pas très crédible. Y consacrer un article en croyant trouver des solutions, ça l’est encore moins. La recette pour la fin de la guerre et l’avènement de la paix ne se trouve pas dans les livres. En réalité, une telle recette n’existe pas tout court. Les guerres et les raisons qui les animent nous dépassent, tout comme un projet de paix.  Il n’empêche qu’un essai comme un article peuvent nous donner des pistes de réflexion pour travailler ensuite concrètement à des solutions. C’est d’ailleurs le rôle de la philosophie – du grec: «amour de la sagesse» – qui doit servir la société et tous les hommes de bonne volonté. Une philosophie qui ne s’intéresse qu’à elle-même est stérile. Emmanuel Kant (1724-1804) est connu pour être l’un des auteurs majeurs de l’histoire de la philosophie. Etant l’un des pères de la philosophie moderne, il a consacré son œuvre à la construction d’une critique de la philosophie, à la création d’une nouvel idéalisme et au développement du mouvement des Lumières germanophone. Ses essais politiques font partie du volet de sa philosophie dite «pratique». Avec «Vers la paix perpétuelle» (1795), il signe néanmoins un ouvrage totalement atypique tant du point de vue du style que de l’approche par rapport au reste de son œuvre. A tel point que les critiques de l’époque ont jugé, par cet essai, que le philosophe avait bien vieilli et que cet écrit était aussi pauvre que naïf. Très facile d’accès, en tout cas au vu d’autres pages kantiennes qui sont aux limites de l’illisible, Vers la paix perpétuelle propose neuf articles, comme des articles de loi, pour promouvoir et préserver une paix durable, avec force et pragmatisme. Lire la suite...


Le dessin de la semaine

« Retour de vacances... »

Un dessin Tony Marchand