Média indocile – nouvelle formule

Culture


PARTAGER

Un affichage éphémère s’est installé devant la barre d’immeubles du Lignon, à Vernier (GE). Alors que ce bâtiment est le plus long d’Europe, le projet vise à devenir la plus longue exposition photographique du monde. Mais sans parler de défi, c’est avant tout une façon de marquer les 60 ans du début du chantier de la cité à travers 365 visages de celles et ceux qui font aujourd’hui son quotidien. «Inside Out / Ligne de vies» a dévoilé ses panneaux d’affichage, qui resteront à ciel ouvert jusqu’au 24 avril 2022.



Durant deux semaines et trois week-ends, les visages en noir et blanc des habitants du Lignon seront affichés aux pieds des immeubles qu’ils occupent. Ils se sont tous prêtés à ce jeu photographique, organisé par l’éditeur genevois GOOD HEIDI Production et l’association EMA Art et Terroir, en collaboration avec JR et son équipe Inside Out. En recevant son TED Prize en Californie il y a plus de 10 ans, cet artiste contemporain a formulé son envie de créer un projet d’art participatif, qui donne l’opportunité aux personnes du monde entier de transmettre leur message à travers leur visage. Depuis, dans le cadre de Inside Out, plus de 430'000 photographies ont été réalisées dans près de 130 pays, transformant les clichés individuels en œuvres d’art publiques et collaboratives. Ainsi, le concept est de photographier les personnes près de chez elles pour ensuite afficher leurs visages à côté de leur domicile. Au Lignon, le projet s’appelle Inside Out / Ligne de vies.

«Pour moi, le Lignon est une grande ligne, donc ligne au singulier et vies au pluriel. Ce quartier est le symbole de la diversité de Genève, avec ses 6'500 habitants et plus de 110 nationalités. Certains vivent ici depuis 60, 50, 40 ou 30 ans, d’autres viennent tout juste d’arriver, comme ces deux refugiées ukrainiennes qui sont venues avec leurs enfants se faire photographier le premier jour. Un tiers d’entre eux ne parlent pas français, mais ce n’est pas une barrière pour échanger sur la place du village en attendant l’impression de leur cliché» explique Xavier Casile, fondateur de GOOD HEIDI Production, initiateur et co-organisateur de l’exposition.

Projet en vagues

«L’idée de ce projet est née grâce à la pandémie. A la fermeture des libraires durant la première vague, j’ai fait une remise en question en tant qu’éditeur avec une réelle nécessité de réinventer mon métier, de me réinventer. J’avais déjà été publicitaire, éditeur et auteur, mais jamais je n’avais organisé d’exposition auparavant. Donc pourquoi pas faire une exposition et pourquoi pas la plus longue? Jusqu’à présent, le record de 54 mètres est détenu par une ville canadienne. Je suis profondément mégalo!» rigole Xavier Casile. Il a donc pris les devants avec JR. Une visite virtuelle par FaceTime d’une quinzaine de minutes et l’affaire était conclue!

«Je me suis tout naturellement associé à Marc Baggiano et son équipe de l’Association EMA Art et Terroir, qui ont un véritable ancrage local à Vernier. Nous avions déjà travaillé ensemble il y a quelques années, lors d’un festival de tag, et l’expérience était très réussie. Je savais qu’avec eux le projet était entre de bonnes mains et que nous allions forcément bien nous entendre. Les relations humaines sont fondamentales pour ce type d’aventure!» explique l’organisateur.

Alors que tout était finalisé et que les financements étaient arrivés, la seconde vague a coupé court au projet. Annulation? Non, report! Une fenêtre s’est ouverte au mois d’avril 2022 au sein de l’équipe de JR et les dates ont été aussitôt réservées pour #InsideOutLignon. Cette fois-ci ni le virus, ni la tragique situation politique en Europe, ni même la neige n’ont pu arrêter le camion photomaton de Inside Out! Finalement, on ne fête plus les 50 ans de la dernière pierre du chantier du Lignon, mais les 60 de la première. Et, ce ne sont pas les 500 portraits, mais 365 visages affichés sur le fond à damiers noir et blanc si emblématique pour mettre en valeur ce multiculturel quartier de Genève.

De Paris au Lignon

Venu de Lyon pour l’occasion, le camion photomaton de Inside Out s’est installé au cœur de la cité du Lignon durant deux jours pour accueillir les habitants. Visages neutres de profil ou de face, grimaces et émotions expressives, seul ou avec un objet symbolique, tous ont pu s’exprimer librement devant l’objectif. Les photographies ont ensuite été imprimées en format 100x130 centimètres par l’équipe pour être directement collées sur des panneaux, prêtés par la Société Générale d’Affichage (SGA). A la fin de cette exposition les panneaux disparaîtront des pelouses et toutes les photos seront détruites au karcher. Le concept de l’éphémère. Cela dit, les visages resteront en format numérique et un livre, signé GOOD HEIDI Production (365 Lignes de Vies), sortira en automne de cette année pour immortaliser ces deux semaines. D’ailleurs, il était important pour Xavier Casile de le proposer à 50% de son prix à toutes les personnes qui figurent dedans!


Plus d’informations sur: ema-event.ch et goodheidiproduction.ch

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

0 Commentaire

À lire aussi