keyboard_arrow_left Retour
CULTURE / Cinéma

Là où «Ça» coince

S uccès qui redonne des couleurs à un «box office» américain anémique, «It», le film au clown maléfique d'après Stephen King, n'en paraît pas moins l'exemple même de tout ce qui ne va plus avec Hollywood.

Ce n'est pas pour dire que tout était mieux avant, juste qu'il y a certaines choses qui ne s'arrangent pas. Le cinéma hollywoodien, par exemple. La preuve par Ça («It»), la très attendue adaptation du best-seller éponyme de Stephen King paru en... 1986. On l'aura deviné, il s'agit déjà d'un remake: réalisé par Tommy Lee Wallace en pleine «King mania» de l'époque (1990), l'original avait pris la forme d'un téléfilm en deux parties pour des raisons de longueur excessive. Plus si grave de nos jours. Comme tous les «blockbusters» actuels, fondé sur des «franchises» reconnaissables...