keyboard_arrow_left Retour
J ’ai enfin la force d’écrire ton prénom, Fatiha. Mais pas encore celle de publier ta photo.

Juste avant que n’éclate la guerre civile en Algérie au tout début des années nonante, j’avais fait la connaissance de cette jeune étudiante. Nous nous étions tant aimés et avions eu les rêves qu’ont tous les jeunes couples débutants. Mais la Méditerranée nous séparait. Dans l’attente d’un hypothétique visa, nos amours étaient donc restés épistolaires. Un jour, des barbares avaient envahi son village en hurlant «Allah ouakbar», massacré une partie de la population et emporté quelques jeunes femmes. Dont Fatiha. Elle était sans doute trop belle, trop libre, trop femme en quelque sorte...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR