keyboard_arrow_left Retour
AILLEURS / Automobile

Une Porsche Panamera ou plutôt une 911?

L es «Lunch Topics» quotidiens de l’hebdomadaire alémanique Handelszeitung nous apprennent qu’une voiture peut désormais se déguster sur abonnement.

Si l’on comprend bien ce que nous raconte le journaliste David Torcasso, l’achat d’une limousine de luxe fait partie de la préhistoire, le leasing du siècle passé et Mobility de la marotte d’écolos soucieux de ne polluer qu’en cas de stricte nécessité. A l’avenir, les voitures devraient être disponibles sur abonnement, comme le révèle une communication du site Automotive-News. BMW et Mercedes ont déjà annoncé la couleur lors du Detroit Motor Show. D’ailleurs, Porsche et Cadillac seraient déjà disponibles aux Etats-Unis sur abonnement.

Avec de tels abonnements, le véhicule n’est pas pris en leasing, on le prend sur abonnement. Et pour le prix de l’abo mensuel, le client a accès à divers modèles d’une même marque. Libre à lui de monter dans un SUV pour une virée à la montagne, dans une limousine pour rencontrer un client et dans un modèle sport décapotable pour une balade en amoureux. Ce nouveau modèle d’affaires sera testé en premier lieu aux Etats-Unis, le prix de la lubie n’est pas encore communiqué par BMW et Mercedes.

22 modèles à choix

Mais Porsche a déjà lancé son «passeport» aux Etats-Unis l’année dernière. Au prix d’une taxe de base de 2000 dollars par mois, le client peut choisir l’un ou l’autre des huit modèles du constructeur de Stuttgart. En ajoutant 1000 dollars, il a même accès à 22 modèles. A changer au jour le jour selon les besoins. A New York, Cadillac propose également depuis 2017 un abonnement appelé «Book by Cadillac», qu’il est en train d’introduire en Allemagne. Le client peut ainsi choisir pour une virée quotidienne ou plusieurs jours un modèle Cadillac ou Chevrolet parmi neuf modèles proposés.

En Suisse, où on ne fabrique plus guère de voitures depuis les célèbres Pic-Pic et Martini, ce ne sont bien sûr pas des constructeurs qui mènent la danse mais… le groupe d’énergie Alpiq. Son premier produit est l’électromobilité sur abonnement. «Nous livrons l’e-mobile, la station de recharge, une carte de chargement pour une station de recharge publique et une taxe de base (flatrate) pour 12'000 à 15'000 kilomètres par an», explique le patron d’Oyster Lab, Bastian Gerhard.

Pas mal, mais différent: en électromobile, on sent moins le chevaux-vapeur vrombir sous le capot tandis que la chevelure de votre copine ondoie dans le vent.


L'article en allemand de la Handelszeitung: «BMW und Mercedes lancieren Auto-Abo»

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR