keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Sciences

La lumière au bout du tunnel

D es scientifiques sont parvenus à rendre une vue partielle à des personnes l’ayant perdue depuis longtemps, en reliant le cortex visuel du cerveau à une caméra montée sur des lunettes. Il s’agit d’une avancée capitale dans le domaine de la neuroscience, rapporte The Independent.

Et si la cécité n’était bientôt qu’un lointain souvenir? C’est du moins l’espoir formulé par le neurochirurgien Daniel Yoshor, du Baylor Medical College, au Texas. Avec ses cinq collègues de l’établissement texan ainsi que de l'UCLA, en Californie, Yoshor est parvenu à rendre une vue partielle à six aveugles, à l’aide d’électrodes implantées dans le cortex visuel du cerveau, sans intermédiaire. Ce dernier reçoit donc directement les images d’une caméra vidéo installée sur les lunettes du participant, lui permettant de recouvrer la vue en partie, en contournant les yeux et le nerf optique. «Il s’agit d’une période excitante pour la neuroscience et la neurotechnologie», s’enthousiasme Daniel Yoshor, qui pense qu’il sera possible de guérir les aveugles de son vivant. Même si l’équipe est «encore loin d’avoir atteint le but souhaité». Il s’agit d’un véritable message d’espoir car, jusqu’ici, aucune autre technique n’avait donné le même résultat.

«Toutes les tentatives précédentes de créer un œil bionique se concentraient sur une implantation directe sur l’œil, ce qui nécessitait d’avoir un nerf optique fonctionnel», explique au Daily Mail Alex Shortt, chirurgien à l’hôpital Optegra Eye de Londres. En contournant l’œil, vous accroissez le potentiel de réussite à beaucoup, beaucoup plus de gens. Il s’agit d’un changement complet de paradigme.»

Afin de constater l’efficacité de la technique, des expériences ont été menées sur des personnes aveugles depuis un certain temps. Ces dernières sont parvenues à discerner des formes et des lumières, jusqu’à pouvoir recommencer à faire des promenades et reconnaître leurs proches. En revanche, le procédé ne fonctionne pas pour les personnes aveugles de naissance.


Pour lire l’article original, c’est par ICI!

Amèle Debey

Amèle Debey est journaliste RP autodidacte depuis 2009. Elle a fait ses armes à Paris, puis à Lo...

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

2 Commentaires

@Tulerpeton 31.07.2019 | 03h05

«J'ai tristement connu des personnes aveugles et sourdes, pour leur dire bonjour, il fallait leur taper sur le ventre. Je ne pense pas que choix politique (il faut vautrer à la fin) soit autre chose que gauchiste. (combien du de vaux vote ?)»


@SylT 02.08.2019 | 19h22

«@tulerpeton... 03:05 et le cerveau en bouillie comme ces quelques mots semblent le prouver. »


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR