Média indocile – nouvelle formule

A vif

Festival belluard, jeudi 22 juin, 21h / A cor(ps) et à cri(s)

Jade Albasini

23 juin 2017

PARTAGER

Coup de voix brutal et transe féminine hier au Festival Belluard Bollwerk International. L’événement pluri-artistique fribourgeois a ouvert son édition 2017 avec «Corbeaux» de la chorégraphe Bouchra Ouizguen, une performance musicale où 30 femmes - 15 marocaines, 15 suisses – communient par un chant viscéral. Un lâché prise exultant et répétitif qui renvoi à d’anciens rituels. Une sculpture vivante et hypnotique qui – à la longue – perturbe un public en apnée.



Créée en 2014, cette pièce voyage depuis de ville en ville. Après Fribourg, elle fera également un stop à Lausanne au Festival de la Cité le 5 et 6 juillet prochain. Basée à Marrakech, la compagnie O invite à chacun de ses arrêts les femmes d’ici. Pour se mélanger avec ces femmes d’ailleurs. Indissociables les unes des autres, toutes de noir vêtues, portant avec grâce un voile blanc sur la tête, elles puisent dans leurs entrailles pour crier la joie, l’injustice, le partage, l’urgence. Un message de multiculturalisme féministe nécessaire. Puissant et investi, ce défi technique laisse sans voix.


Vendredi 23 juin (entrée libre)

16h: Place Georges Python (Nouveau Monde en cas de pluie)

19h: Grandes-Rames en Basse-Ville (Fri Art en cas de pluie)






VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

0 Commentaire