keyboard_arrow_left Retour
A VIF / Vernissage "Deux", Le Pointu, jeudi 15 juin, 18h

L’art se pointe au bar

A près avoir régalé ses convives de brunchs «fraîcheur» et de cocktails derniers cris – testez le Basil Smash, du basilic fracassé dans un gin mélangé au jus de citron et sirop de sucre – le Pointu, le bar branché le plus conique de Lausanne, s’est transformé ce soir en galerie d’art. Une première.

Et pour ce baptême arty, la fine équipe de cet épicentre bobo a accueilli «Deux», œuvres d’Arnaud Ele, photographe et fidèle client, qui, pour l’occasion, a confronté son univers de l’instantané à la retouche de l’artiste visuelle Laura Knoops. La jeune graphiste, actuellement en résidence en Chine, était présente dans le creux de la main de son partenaire – merci Skype – pour assister au vernissage.

Le combo d’une vingtaine de clichés – exposés dans la salle mais aussi à l’entrée des WC au sous-sol – semble tout droit sorti de Mars ou de Vénus par ses teintes. Entre deux gorgées, l’œil du visiteur balaye ces natures vivantes qui cachent une sorte intimité pseudo «extra-terrestre».

Expo à la carte

A 21h, alors que la terrasse est prise d’assaut par les habitués, le café en forme d’entonnoir rassemble déjà une petite communauté de «millenials», Campari à la main, qui parle – en français et en anglais please – photo, technologie, festivals et jobs. Qu’ils soient venus pour curiosité artistique ou seulement pour l’afterwork post-caniculaire, l’ajout «expo» à la carte du Pointu est bienvenu.

A apprécier jusqu’au 30 juillet. D’autres initiatives de ce style suivront.  


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR