Média indocile – nouvelle formule

A vif

Camille, palais de beaulieu, lausanne, mardi 7 novembre / Les voiles de Camille

Florence Perret

7 novembre 2017

PARTAGER

Des tableaux oscillants entre Grèce antique, cirque et modernisme.

Des voiles bleus partout, en l’air, au sol. Sur elle. Jusqu’à la burqa.

Des danses africaines, tribales, explosives.

Des voix de ventre (Ta douleur), des voix claires (Pâle septembre), des sons rauques (Too drunk to fuck), octaviaux (Ilo Veyou).

Camille est un cri, un délire, une âme. Une lointaine cousine de Björk. Un volcan. Une bulle d’interrogations.

Pas de larmes aux yeux ce soir à Beaulieu, juste une étrange sensation de plein. De bleu.

© Camille officiel / Sarah Bastin


VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

0 Commentaire