keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Daniel Koch

Les petites affaires de Mister Corona

L a NZZ évoque la grande activité du célèbre Daniel Koch au lendemain de sa retraite. Pas près de disparaître de la scène médiatique.

La gazette zurichoise rappelle les surprises que nous a réservées ce grand communicateur, devenu un «héros» populaire lors de la crise sanitaire. Au lendemain de sa retraite, il plongeait tout habillé dans l’Aar. C’était drôle. Depuis lors il multiplie les apparitions en video sur les réseaux sociaux. Koch noue sa cravate, Koch fait du skijöring sur un pâturage, Koch chez le coiffeur… La célébrité lui a manifestement plu. La NZZ note avec humour que l’adage «servir et disparaître» (en français dans le texte) ne s’applique pas à lui.

«Mister Corona» annonce dans maintes interviews la sortie prochaine d’un livre. Et confie qu’il a créé une société de conseil, bénéficiant déjà de plusieurs mandats dans le domaine sportif, notamment du club de hockey SC Berne, dans l’embarras comme tant d’autres équipes faute de public.

Or voici que cet expert se fend d’une déclaration dans une interview largement diffusée dans les organes du groupe CH-Media: «La limite des 1000 spectateurs ne doit pas être trop stricte.» Voilà qui fera grand plaisir à ses mandants sportifs.


Lire l'article de la NZZ

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2020 - Association Bon pour la tête | une création WGR