keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Menstruations

Ecosse: l’exception qui confirme la règle

U ne organisation qui lutte contre la pauvreté au Royaume-Uni va distribuer des tampons et des serviettes hygiéniques gratuitement à des milliers de femmes qui vivent dans une situation précaire, nous apprend le site Scotsman.com. Une première!

En Ecosse, le gouvernement est en passe de s’associer avec l’organisation FareShare, qui lutte contre la pauvreté au Royaume-Uni. Un projet pilote a été mené dans la ville portuaire d’Aberdeen, située dans le nord-est du pays, rapporte le site Scotsman.com. Cette opération serait parvenue à convaincre le gouvernement de dégager environ 500'000 livres (plus de 650’000CHF) pour fournir ces produits de première nécessité à près de 20'000 femmes et de jeunes filles qui vivent dans une situation précaire. Les tampons et les serviettes hygiéniques devraient être distribués dans les centres FareShare de plusieurs villes du pays, ainsi que dans les écoles, les lycées et les universités dans le courant de l’été.

Pour la députée écossaise Monica Lennon, il s’agit là d’une chance pour le pays de devenir un précurseur mondial dans le combat contre la précarité des femmes, «si l’Ecosse est suffisamment courageuse pour sauter le pas», a-t-elle déclaré à Scotsman.com.

Gillian Kynoch, responsable de FareShare Scotland a déclaré: «FareShare travaille avec plus de 1000 communautés et organisations de charité d’un bout à l’autre de l’Ecosse. Nous sommes ravis de travailler avec le gouvernement écossais et d’utiliser ce biais pour mettre ces produits sanitaires à portée de mains des femmes écossaises.»

Un coût total ahurissant!

A noter qu'une étude britannique relayée par The Guardian révélait, en 2015, qu'une femme dépensait en moyenne 18'000 livres (plus de 23'5000 CHF) dans toute sa vie pour acheter des tampons et des serviettes hygiéniques. 

La Suisse devrait en prendre de la graine, elle qui a récemment vu son Conseil national refuser une baisse de la TVA pour ces mêmes produits!


Lire l'article complet sur Scotsman.com: «Scotland to roll out free sanitary products for low-income women»
Lire l'article de l'organisation FareShare: «Free sanitary products project extended in Scotland»

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR