keyboard_arrow_left Retour
CHRONIQUE / Ainsi parlait Zaza

Pauvre Yannick, pauvre misère

L a plume qui caresse ou qui pique sans tabou, c’est celle d’Isabelle Falconnier, qui s’intéresse à tout ce qui vous intéresse. La vie, l’amour, la mort, les people, le menu de ce soir.

Non, je n’ai pas été harcelée par Yannick Buttet. Je n’ai pas non plus été sa maîtresse. Sans doute que je ne m’intéresse pas assez à la politique et lui pas assez à la littérature.

Je n’ai d’ailleurs jamais été harcelée, ni agressée, ni violée par un homme.

Ou disons: je n’ai jamais eu le sentiment d’être harcelée, agressée, violée.

En face d’un homme pris de boisson et mettant maladroitement sa main à mon cul, et son haleine dans mon cou, je vois un homme avec un verre dans le nez mettant maladroitement la main à mon cul et son haleine dans mon cou. Soit: un pauvre...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR