keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Estonie

Une drogue interdite finit sur le drapeau

U n petit bled du sud-est de l’Estonie arbore désormais un logo, des armoiries et un drapeau verts et blancs estampillés d’une feuille de cannabis. Le symbole a été plébiscité lors d’un vote populaire en ligne, alors que la drogue est toujours illégale dans le pays, rapporte le Telegraph.

En estonien, cannabis se dit kanep. Les habitants de la ville de Kanepi, baptisée en référence à la plante en question, ont décidé d’assumer cet héritage insolite jusqu’au bout en affichant une énorme feuille de chanvre sur le drapeau officiel de cette bourgade de 5000 âmes. L’origine de Kanepi remonte au 16e siècle, lorsque la transformation de chanvre en huile et en tissu constituait la principale industrie artisanale.

«Aujourd’hui, le cannabis est considéré principalement comme une drogue à usage récréatif, mais en fait, le chanvre est utilisé de manière pratique depuis des années, sous des centaines de formes, a expliqué un membre du conseil de Kanepi, Andrus Seeme, à l’AFP. Nous avons quelques entreprises locales qui produisent de l’huile et de la farine de chanvre bio». C’est notamment le cas d’une boulangerie et de son pain aux graines de chanvre, ainsi que d’une entreprise de construction qui produit du béton à base de cette plante, a expliqué le municipal.

Le nom de la ville, son logo, ses armoiries et son drapeau sont désormais une sorte d’ode à la marijuana. La décision a été prise à la suite d’un sondage en ligne auquel n’importe quel Estonien pouvait participer. Ce symbole a été choisi par 12'000 votants sur les 15'000 inscrits.

En attendant, le cannabis est toujours illégal en Estonie et les campagnes de légalisation sont loin de rencontrer un franc succès pour l’instant.


Retrouvez l’article original du Telegraph en cliquant ici!

Amèle Debey

Amèle Debey est journaliste RP autodidacte depuis 2009. Elle a fait ses armes à Paris, puis à Lo...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR