keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Thaïlande

Le télétravail du roi fâche les Thaïlandais… et les Allemands

L es manifestations se multiplient à Bangkok. Non pas contre la misère qui s’étend en raison du blocage touristique total, mais contre le roi Rama X qui dirige son pays de façon autoritaire depuis la Bavière où il séjourne la plupart du temps, explique «Les Echos». L’Allemagne proteste elle aussi…

Il en faut du courage, en Thaïlande, pour s’en prendre à la monarchie ou réclamer une forme plus démocratique du système. Toute critique est punie par la loi de trois à quinze années de prison. Cela n’empêche pas le ras-le-bol de s’étendre. D’autant plus que la famille royale a accumulé un pactole estimé à une somme entre 30 et 60 milliards de dollars.

Le roi (68 ans), sur le trône depuis 2016, connu pour ses excentricités vestimentaires et son goût pour les partouzes, préfère le télétravail, installé dans un hôtel de luxe bavarois, loin de son épouse qui séjourne plutôt en Suisse, à Engelberg (Obwald). Le souverain a fait modifier la constitution pour permettre cette délocalisation du pouvoir.

Or le gouvernement allemand vient d’exprimer son mécontentement. «Nous avons été très clairs sur le fait que les affaires politiques concernant la Thaïlande ne devaient pas être menées depuis le sol allemand», a déclaré le ministre des affaires étrangères devant le Bundestag. Et d'ajouter que «nous serons toujours prêts à agir pour contrer cela». Sans dire comment.

Si le roi bardé de décorations a des ennuis de ce côté, sera-t-il tenté par un asile volontaire et doré en Suisse? Pas impossible. Il y a tant de palaces où la vue sur les Alpes est aussi belle qu’en Bavière. Dans un pays où l’on ne fait guère de misères aux super-riches.


Lire l'article original

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2020 - Association Bon pour la tête | une création WGR