keyboard_arrow_left Retour
ACTUEL / Un tableau nommé désir

«Je leur dis quoi, pour ce Courbet?»

T out a commencé un matin d'automne par une lettre d'une banque zurichoise adressée l'Office de la Culture du canton du Jura (OCC). Un legs testamentaire, un tableau: «Paysage du Jura», un nom: Gustave Courbet. Christine Salvadé, cheffe de l'OCC, raconte à Bon pour la tête l'histoire fabuleuse d'un cadeau inespéré.

«Ils ne savent pas trop ce qu’il faut faire…». Germaine travaille au secrétariat de l’Office de la culture du canton du Jura. Elle arrive un peu gênée un matin, avec toutes les craintes de celle qui dérange la cheffe avant le premier café. Germaine se charge de l’administration de la commission jurassienne des arts visuels chargée d’évaluer les acquisitions d’œuvres d’art pour le canton. Elle me tend une lettre, une de plus qui va finir sur la pile, me dis-je, comme si je n’avais que cela à faire. Je jette un coup d’oeil pressé à la lettre de Germaine: elle vient d’une banque zurichoise,...