keyboard_arrow_left Retour
ACTUEL / Pédophilie

120 minutes de parole qui ébranlent la Pologne

U n documentaire indépendant sur la pédophilie dans l’église polonaise provoque une onde de choc dans un pays ou le 40% de la population est catholique pratiquant.

Financé par des dons d’internautes, tourné en partie en camera cachée, diffusé via YouTube, Seulement ne le dis à personne des frères Tomasz et Marek Sekielski, est le fruit d’un travail journalistique audacieux. Sorti le 11 mai, il a engrangé plus de 11 millions de vues en trois jours, selon Le Monde, et forcé le plus puissant clergé d'Europe à sortir du déni.

Dans une première partie, le documentaire propose des témoignages d’une poignante précision de victimes abusées lorsqu’elles étaient enfants. Le journaliste filme en camera cachée leur confrontation avec leurs agresseurs, pris le plus souvent par surprise des dizaines d’années après les faits. Désormais à la retraite, les prêtres avouent, tantôt fournissant des explications stéréotypées – «J’était pris d’une possession démoniaque» dit le prélat abuseur d’une fillette de 7 ans – tantôt proposant une «compensation» en argent, comme le fait Franciszek Cybulski, grand ami de Lech Walesa.

La deuxième partie du documentaire met en évidence comment la hiérarchie ecclésiastique nie et occulte systématiquement les comportements pédophiles.

L’onde de choc a été telle qu’il y aura probablement un «avant» et un «après» Seulement ne le dis à personne. Mgr Wojciech Polak, primat de Pologne, a déclaré: «Je demande pardon pour toute blessure causée par les gens de l’Église […]». Il promet que personne dans l’église ne pourra «échapper à ses responsabilités.» Dans l’immédiat, et dans la perspective des élections européennes, le scandale apporte de l’eau au moulin de la gauche, très active sur le front de la lutte contre la pédophilie.


La bande-annonce du film:

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

2 Commentaires

@Muqingfu 19.05.2019 | 21h49

«Question: pourquoi politiser ce sujet avec une dernière phrase qui donne (à tort j’espère) que l’on regrette que ladite gauche puisse tirer profit de ce scandale?
»


@Qovadis 21.05.2019 | 08h17

«Mais pourquoi donc le Vatican continue-t-il a imposer le célibat aux prêtres ?»


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR