keyboard_arrow_left Retour
CULTURE / Boo

Greta Gratos raconte sa mamma italienne

L e genevois Pierandré Boo, alias l’unique et divine Greta Gratos, livre avec «Lina», son premier livre, un part de sa mémoire familiale. Rencontre avant le vernissage ce vendredi à Genève*.

C’est tout lui: je l’attends depuis une demi-heure au café genevois le Remor, tout près de chez lui, et de fait il est déjà là, derrière moi, à papoter avec une autre cliente. Lorsqu’il est arrivé, la voyant seule, il s’est glissé en face d’elle en demandant «Vous êtes Isabelle?». Elle acquiesçant, il s’est assis et a commencé à raconter sa vie. C’est lorsqu’elle a rassemblé ses affaires pour partir qu’il s’est demandé à qui il parlait réellement.

Il dit parfois «elle», parfois «je». «Je fais un peu le secrétaire de Greta, vous voyez». Lui c’est Pierandré Boo, né le 23 août 1961 à...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR