keyboard_arrow_left Retour
CHRONIQUE / Ainsi parlait Zaza

Les bébés de Ronaldo

L a plume qui caresse ou qui pique sans tabou, c’est celle d’Isabelle Falconnier, qui s’intéresse à tout ce qui vous intéresse. La vie, l’amour, la mort, les people, le menu de ce soir.

En voilà un qui joue sur tous les tableaux.

Cristiano Ronaldo, dit CR7, réussit depuis une petite décennie un parcours impeccable et terme d’image personnelle. Ou plutôt d’imageS personnelleS, au pluriel.

D’abord, il a réussi ce que tous les petits garçons du monde rêvent de faire: se marier avec maman. Lorsqu’il y a sept ans, Cristiano Jr est né d'une mère porteuse, qui s’en est occupé, l’a langé, biberonné, bercé? Maman. Il y a quelques semaines, qui a posé en portant dans ses bras pour leur première photo officielle les jumeaux Eva et Mateo, nés d’une mère porteuse? Maman. Depuis sept ans, Maria Dolores dos Santos Aveiro accompagne son grand et beau fiston absolument partout, sous le prétexte de s’occuper des bébés évidemment, mais en profite pour poster sur les réseaux sociaux des photos d’elle en paréo ou maillot sur les yachts ancrés à Ibiza sur lesquels fiston l’emmène chaque été.

Ensuite, CR7 a réussi à laisser penser qu’il était gay et que donc, comme en bon mâle latin, il se rêve aussi en pater familias, il avait besoin d’une, puis deux mères porteuses pour pondre la famille nombreuse nécessaire à son bonheur. Les gays sont des amateurs de football comme les autres.

Puis, il a réussi à laisser penser qu’il était finalement quand même hétéro, et pouvait avoir une petite copine pour de vrai, puisqu’enfin l’une des filles à la plastique sublime avec lesquelles il s’affiche régulièrement est enceinte de ses œuvres, prouvant qu’il ne fait pas que regarder la marchandise. Elle s’appelle Geor­gina Rodri­guez, elle a 22 ans et l’accouchement est prévu dans six petits mois. Les hétéros sont des amateurs de football comme les autres.

Le tout en devenant un businessman avisé avec ligne de vêtement ou chaine d’hôtels personnelles, et en restant saison après saison le dieu vivant du football contemporain: à 32 ans, le no 7 du Real Madrid, meilleur buteur de l’histoire de la Ligue des champions, Ballon d’or à de multiples reprises, est le sportif le mieux payé du monde.

En voilà un qui fait mentir l’adage «On ne peut pas plaire à tout le monde». Si, on peut. Aux filles, aux garçons, à leur mère, à leur père, aux footeux, aux non-footeux. C’est très fort. Sauf que désormais, maman Maria a dans les pattes non plus une mère porteuse dont on se débarrasse fissa, mais une rivale: une vraie mère qui va s’occuper de son propre enfant et se pendre au bras de fiston Cristiano.

A ELLE, cela ne risque pas de plaire.

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR