keyboard_arrow_left Retour
CHRONIQUE / Tout va bien

Dommage existentiel

U n rendez-vous hebdomadaire pour raconter comment le sérieux n'est pas toujours là où l'on croit.

C’est l’histoire d’un homme qui a grandi sans père: l’amant éphémère qui a mis sa mère enceinte n’a jamais voulu le reconnaître. Et lui n’a jamais avalé ce refus. A 45 ans, Vincenzo Trani vient d’obtenir la reconnaissance, par le tribunal, d’un «dommage existentiel» qui appelle réparation: la «privation de figure paternelle». Le père biologique est condamné à lui verser 20'000 euros.

Des euros, oui, parce que l’histoire ne se passe pas aux Etats-Unis, ce pays excessif où l’on ne sort plus dans la rue sans avocat. Elle se passe en Italie, à Matera, autant dire à nos portes. L’avocat...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR