keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Suisse - Chine

Les courbettes chinoises de Ueli Maurer passent mal

T iré de la «Süddeutsche Zeitung» (Munich). Sous le titre: «La boucler. Perfide, la façon de la Suisse à s’associer aux 'Routes de la Soie'».

«De nombreux pays d'Afrique, d'Asie centrale et d'Asie du Sud-Est participent à la Nouvelle route de la soie dans l'espoir de financer avec l'argent chinois des projets d'infrastructure dont ils ont urgemment besoin, ce qui n'est pas le cas de la Suisse. Cette dernière n'y voit qu'un moyen de faire valoir ses propres intérêts économiques. En nous vendant cette démarche comme une 'aide au développement' et en se réclamant de la 'longue tradition de l'engagement humanitaire' suisse, le président de la Confédération suisse Maurer fait preuve d'un cynisme honteux. Car il dévoie justement cette même tradition dont le pays peut se targuer à juste titre.»


Lire l'article original.

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

1 Commentaire

@capoket 01.05.2019 | 13h17

«Jacques Pilet s’associe aux critiques des courbettes chinoises d’Ueli Maurer qui mettent à mal la neutralité de la Suisse mais ne dit rien des mêmes courbettes de Peter Maurer, grand propagandistes des Routes de la soie au nom du CICR et du WEF, soi-disant neutres … Cherchez l’erreur !
http://www.globaltimes.cn/content/1147469.shtml
https://sputniknews.com/world/201904261074481822-icrc-jobs-belt-road/
https://cn.weforum.org/agenda/2019/04/keynote-speech-by-professor-klaus-schwab-at-the-opening-plenary-of-the-belt-and-road-forum-2019
»


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr (présidente), Geoffrey Genest, Yves Genier, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud, Jacques Pilet, Chantal Tauxe (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR