keyboard_arrow_left Retour
AILLEURS / Chats

La Pologne aime les bêtes

Le gouvernement polonais, par voie de spots télévisés, suggère de copuler comme les lapins pour stopper la baisse de la natalité. Son inspirateur, lui, aime les chats. L’image a mis les réseaux sociaux en ébullition: on y voit Lech Kaszinski, le tireur de ficelles tout puissant du parti au pouvoir (PIS), siégeant au Parlement, assez indifférent aux débats, plongé dans «l’atlas des chats». Il n’en a pas fallu plus pour que des opposants sortent dans la rue pour le brocarder.

On est tenté de sourire au spectacle du vieux célibataire qui a vécu avec sa maman jusqu’à sa mort et se console de toutes les peines avec son minet. Mais l’anecdote n’est pas innocente. Le vrai patron de la Pologne affiche ainsi son peu de considération pour le Parlement. Il en dicte l’agenda. Sa majorité suit docilement. Le plus loin possible du débat public. Les sujets les plus brûlants sont abordés au pas de course, souvent en pleine nuit, quand les journalistes, ces galeux, sont pris de court. Quand on a le pouvoir, on l’exerce. Et que les grincheux aillent se faire voir.


L'article en polonais de RMF FM: «Wie, co prezes Kaczyński zrobił z "Atlasem Kotów"»
L'article en allemand de kuriet.at: «Kaczyńskis Katzen-Buch wird versteigert»

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2019 - Association Bon pour la tête | une création WGR