keyboard_arrow_left Retour
ACTUEL / No Billag

Les lendemains qui déchantent

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

3 Commentaires

@JeanPaul80 15.02.2018 | 12h47

«Après avoir regardé l'émission Infrarouge, je ne trouve pas que les partisans de No Billag aient été convaincants, car ils ont tous accepté de participer à une émission de la RTS . Le seul argument convaincant a été celui d'essayer d'éviter que les PME paient deux fois la redevance, une fois pour l'entreprise et une autre individuelle pour chaque employé. Mme Leuthard a fourni des explications relativement convaincantes.
Quant aux opposants, ils ont fourni des arguments justifiant le maintien du service public.
Il me semble cependant que la redevance obligatoire, encaissée en une fois, peut représenter une difficulté importante pour les plus modestes, car toutes les factures arrivent en même temps. On pourrait, par exemple l'ajouter à la feuille d'impôts et qu'elle soit proportionnelle aux revenus, comme les autres taxes.
Que coûte une connection internet ? Un iPhone ? Une tablette ?
Néanmoins, il semblerait que la TV et la radio soient encore utilisés, même par les jeunes. J'espère que l'initiative sera rejetée, mais qu'après on repense sérieusement le service public que l'on pourrait épurer quelque peu de toutes les américonneries que 'on peut voir sur toutes les chaînes.
»


@markefrem 16.02.2018 | 15h05

«Triste que la créativité de jeunes gens soi-disant intelligents et éduqués s'exerce à démolir un existant peut-être imparfait mais infiniment supérieur au désert culturel qui nous attend si cette initiative irresponsable aboutit. Triste aussi l'égoïsme de certains nantis moins jeunes qui refusent un financement indispensable à notre cohésion nationale. Tout ceci au nom du principe imbécile « je ne paie que ce que je consomme »
A elles seules, une douzaine d’émissions RTS justifient déjà largement notre redevance. Chacun choisira son « bouquet ». Un NON énergique à cette proposition destructrice.
»


@stef 18.02.2018 | 20h40

«@JeanPaul80:
La redevance peut être payée en plusieurs fois (je la paie d’une façon trimestrielle depuis le début »


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR