keyboard_arrow_left Retour
ACTUEL / Corruption

Vous cherchez une influence politique? Mais achetez-la donc!

L ’argent et la politique reste un thème tabou en Suisse. Or le Conseil de l’Europe se fâche: notre pays est pratiquement le seul en Europe qui n’ait aucune législation, au niveau fédéral, sur le financement des partis. Cela changera-t-il? Peut-être si le peuple le veut. Une initiative sera déposée le 9 octobre (munie de 120 000 signatures) pour exiger que l’on y voie enfin clair.

Comme nous ricanons en découvrant les petits cadeaux que reçoivent les parlementaires français! Un candidat à la présidence qui se fait offrir des costards? Quelle horreur. En Suisse pourtant, ces gâteries intéressées abondent, elles font partie du système. Un groupe d’intérêts rétribue un conseiller national influent pendant des années, à raison du double de son indemnité parlementaire. Cela ne fait que quelques vaguelettes quand celui-ci prétend entrer au gouvernement. Et y parvient. Ce n’est pas un cas isolé. Nombreux sont ses collègues que les assurances arrosent pour maintenir leurs...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2017 - Association Bon pour la tête | une création WGR