keyboard_arrow_left Retour
A vif / «Interdit d'interdire» 27 septembre 2018, 19h

Un grand et bon débat en français sur la chaîne russe RT

L a nouvelle avait créé la stupeur dans le microcosme médiatique parisien. L’animateur des émissions «Ce soir ou jamais» et «Hier, aujourd’hui, demain» sur France 2 passait sur la chaîne francophone RT. Il y inaugure une émission quotidienne de débats, du lundi au jeudi à 19 heures. Il jure de son indépendance et assure que là, il trouve un espace plus ouvert que sur les grandes télévisions. La première de «Interdit d'interdire» avait de la classe.

La France et l’Europe sont-elles trop libérales ou pas assez? Deux stars en parlaient avec compétence et grande culture historique: Nicolas Baverez et Emmanuel Todd, accompagnés l’un d’un ultra-libéral, Fergane Azihari, l’autre d’une bloggeuse de gauche, Coralie Delaume.

Tous se sont attachés à préciser les mots et les philosophies en présence. Du libéralisme hérité des Lumières, à la fois politique et économique, avec une exigence de normes étatiques, jusqu’au néo-libéralisme qui ne voit dans l’individu qu’un «homo economicus», il y a un fossé. On devinait chez Todd une certaine admiration pour Trump qui libère les entreprises à l’intérieur et assoit le protectionnisme face à l’extérieur. Baverez lui donne raison face à la Chine mais défend l’espace européen, libéral, mais solidaire et basé sur des valeurs démocratiques. Tout en critiquant vertement le mauvais fonctionnement de l’UE. Le brillant essayiste voit des menaces se profiler: si les régimes dits «illibéraux», comme en Europe de l’est, se multiplient, les tensions et les crises sont en vue.

Il est vrai que les chaînes font une large place à la parlotte. Mais le plus souvent sur des sujets d’immédiate actualité, sans aller au fond des choses. Taddei tiendra-t-il son pari de parler de tout avec ce souci de sérieux et, assure-t-il, d’ouverture à toutes les opinions? Nous verrons. On attend avec impatience son premier débat sur la Russie!

Reste que les Romands ne peuvent que rêver d’une telle émission. La culture du débat à la RTS étant réduite à sa plus sommaire expression.


Frédéric Taddeï anime Interdit d’interdire, une émission d’une heure de débats de société en direct, les lundis et mercredis, et sur l’actualité culturelle, les mardis et jeudis.


Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR