Média indocile – nouvelle formule

# 27 août 2021

semaine n°34

Actuel

Un ancien agent secret suisse au regard hors normes

Sarah Dohr

Jacques Baud est un ex-analyste stratégique suisse, spécialiste du renseignement et du terrorisme, colonel d’Etat-major général, ex-agent des services de renseignement suisses. Il a écrit une douzaine de livres, tous rédigés avec aisance, bien argumentés et étayés sur d’innombrables et solides sources. Portrait de cet expert qui regarde le monde sous des angles inhabituels, qui mérite l'attention des responsables de la politique de sécurité, des professionnels du renseignement, de tous ceux qui se penchent le terrorisme, la sécurité ou la paix, de quiconque est préoccupé par ces questions.

Jacques Baud, avec ses cheveux poivre et sel et son sourire prévenant est une personne qui a du tact. Il pèse ses mots, calme et clair. Il va loin dans l'explication des choses pour qu’on puisse comprendre le contexte, il soulève des questions, propose des interprétations qui peuvent paraître inattendues. Il ne s'est donc pas fait que des amis avec ses points de vue divergents sur le sujet qu’il le connaît le mieux: les services de renseignements et leur fonctionnement. Sa grande passion est l’écriture; plus d’une douzaine de livres à son actif, il en a publié trois ces dernières années, et deux sont en cours. Ce qui lui a valu un jour le surnom du «plus bavard des espions suisses». C’est le portrait d’une vie d’un homme qui a «murmuré aux oreilles des services de renseignement du monde entier». Son parcours a commencé tôt, durant ses études d’économétrie à l’Université de Genève. Il publiait déjà des articles dans des revues britanniques sur des questions militaires, ce qui a attiré l’attention du service de renseignement suisse. Lequel s’est approché de lui pour le recruter. Lire la suite...


Le dessin de la semaine

« C'est une longue histoire »

Un dessin Pascal Parrone