Média indocile – nouvelle formule

Culture

Enquête / Kundera retrouvé

Marie Céhère

16 avril 2021

PARTAGER

«A la recherche de Milan Kundera», Ariane Chemin, Editions du Sous-Sol, 133 pages



«Pourquoi gâcher une œuvre avec des historiettes ordinaires?», écrit la grande reporter au Monde Ariane Chemin dans son dernier ouvrage, A la recherche de Milan Kundera. Aucun risque, avec l’auteur de La Plaisanterie, de s’encombrer de détails inutiles. Milan Kundera, né à Brno alors en Tchécoslovaquie (il prend part au Printemps de Prague en 1968), établi en France depuis 1975, a organisé avec une méticulosité quasi bureaucratique sa disparition des médias et des cancans parisiens. Ni dissident, ni porte-parole d’une quelconque chapelle, sinon celle de la littérature, celle de l’Europe centrale et la sienne, silhouette furtive de la rive gauche en sous-pulls pastels, Kundera est une icône muette, tantôt star, tantôt paria. Ariane Chemin, aidée de l’épouse de l’écrivain, Véra, remonte le fil. Une enquête précise comme un dossier de la police secrète, la pudeur et la délicatesse en plus, sur un oublié du Nobel qui s’est battu toute sa vie pour n’être qu’un romancier. 

VOS RÉACTIONS SUR LE SUJET

1 Commentaire

@Gio 16.04.2021 | 08h40

«J’aurais espérer un article plus étoffé avec une ou deux citations ; je ne lis qu’une publicité pour un livre. Dommage, je reste sur ma faim.»