keyboard_arrow_left Retour
LU AILLEURS / Vu d'Algérie

Une dictature stalinienne en Egypte

L a réélection du président égyptien Abdel Fatah al-Sissi (avec 97,3% des voix!) n’a guère suscité l’intérêt des gazettes européennes et américaines. La répression impitoyable de toute voix critique n’émeut guère les vigiles occidentaux de la démocratie. Trop occupés avec la Russie? Pourtant Poutine ne peut pas vanter d’un score pareil et il s’est fait ouvertement critiqué pendant sa campagne. Dans d’autres pays, le coup de maître du général égyptien n’a pas passé inaperçu. Nous citons ici le journal algérien «Liberté». L’éditorialiste Mustapha Hammouche constate avec amertume que le monde arabe est sous la coupe de régimes dictatoriaux anti-islamistes (comme l’Egypte aujourd’hui) ou alors soumis au totalitarisme religieux.

«Le monde dit arabe vient d’assister à la (re)naissance d’une dictature stalinienne en Egypte. Elle vient d’être confirmée et restaurée dans la forme qu’elle connaissait depuis plus d’un demi-siècle, avant de vaciller le temps d’un “printemps” révolutionnaire en 2011. 
Le modèle semble s’être parfaitement acclimaté au contexte arabe et nos dirigeants ont su l’accommoder à un islam pourtant intolérant à la pensée profane. Nos dictateurs ont réussi à concevoir un canevas de pensée unique en fusionnant un militarisme de répression et un socialisme faussement dévot. Ils ont mâtiné cette...

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Luc Debraine, Sarah Dohr, Zeynep Ersan Berdoz, Isabelle Falconnier, Denis Masmejan, Patrick Morier-Genoud, Florence Perret, Jacques Pilet (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR