keyboard_arrow_left Retour
Lu ailleurs / Religion

Un pasteur sulfureux à Jérusalem

L a terrible journée du 14 mai a été marquée par la tuerie des manifestants de Gaza et par l’ouverture de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem. Dans le flot des informations, un détail a été peu relevé: un invité de Donald Trump, très proche de lui, le pasteur Robert Jeffress, a béni la cérémonie dans une longue prière prononcée les yeux fermés. Un personnage sulfureux.

Ce gourou d’une secte évangélique texane est célèbre pour ses interventions sur quelque 1200 chaînes de télévision américaine. Il s’est distingué par ses propos sur l’homosexualité, «une perversion». Et sur les Juifs! Il leur a annoncé – pas ce jour-là! – qu’ils «souffriraient en enfer». Quant à la religion musulmane, elle est «une hérésie sortie du puits de l’enfer». Le catholicisme romain? Il est «satanique».

Autre mot célèbre: «Pour ce qui est de la Corée du nord, Dieu a donné à Trump toute autorité pour tuer Kim Jong-Un car les dirigeants, selon la Bible, sont "les serviteurs de Dieu pour exécuter la colère contre le malfaiteur"».

L’ex-gouverneur républicain du Massachusetts Mitt Romney ayant affirmé que «quelqu’un d’aussi intolérant ne devrait pas diriger la prière qui inaugure l’ambassade des Etats-Unis», Jeffress a aussitôt répliqué que «le christianisme historique enseigne depuis 2000 ans que le salut passe par la foi en Christ seul».

On n’ignore ce que pensèrent les rabbins présents lors de cette prière. Netanyahou, lui, ne s’offusque pas: les évangéliques américains sont les plus fervents supporters d’Israël et pour la plupart des électeurs enthousiastes de son cher ami Trump. Ces croyants sont millénaristes: persuadés que Christ reviendra. Mais pour cela, il faut que l’islam soit chassé de Jérusalem.


Voir la prière.

Article original en français sur La Croix: Robert Jeffress, le pasteur controversé qui a béni l’ambassade américaine de Jérusalem

Bon pour la tête est une association à but non lucratif, emmenée par un comité de bénévoles composé de Sarah Dohr, Geoffrey Genest, Anna Lietti, Denis Masmejan, Patrick-Morier-Genoud (président), Jacques Pilet, Chantal Tauxe, Faridée Visinand, Ondine Yaffi (ordre alphabétique).

© 2018 - Association Bon pour la tête | une création WGR